À propos de nous

[:fr]Dès l’installation à Montréal des premiers immigrants et plus particulièrement du Maroc, ceux-ci s’organisent dans les années 60, afin de définir un cadre communautaire qui leur serait propre. Ils élaborent des structures qui garantiraient un épanouissement de leurs membres dans un environnement aux aspects identitaires et culturels faisant référence aux contrées d’origines, à leurs mémoires et à leurs vécus. L’ensemble des traits distinctifs  spirituels, intellectuels et affectifs de la collectivité seront mis alors à contribution. Ils englobent : les modes de vie, les façons de vivre ensemble, les rituels religieux, les valeurs, les traditions, les croyances et plus particulièrement au Québec, le fait français. La Communauté Sépharade Unifiée du Québec (CSUQ) s’est donnée pour mission essentielle de préserver, d’enrichir et de promouvoir la culture et l’identité des sépharades. Partie prenante d’une société multiethnique et porte ouverte sur le Québec d’aujourd’hui, la CSUQ vise à s’affirmer comme le vecteur d’une culture juive plurielle, capable de contribuer à l’enrichissement de la métropole par la production d’activités de haut niveau dans les secteurs des Arts et des Lettres. Elle conduit une politique qui a pour objectif le rayonnement de la culture juive vers tous les publics. Elle se donne comme mission de faire rayonner la culture juive dans la Cité. La Communauté Sépharade Unifiée du Québec offre une gamme de programmes et de services qui s’adressent à toutes les générations : des services pour la petite enfance, des activités pour la jeunesse (camps et voyages éducatifs et récréatifs), les jeunes adultes (social et formation du leadership) et les personnes âgées (soutien et récréation). Les plus démunis font partie des grandes priorités de notre organisation : nous sommes à l’œuvre toute l’année en délivrant des services d’entraide, de référence et de soutien alimentaire pour les individus et familles. La CSUQ communique auprès de la communauté juive à travers le magazine LVS au rythme de 4 parutions par année,  avec un tirage de 17,000 exemplaires et regroupe en son sein toutes les institutions sépharades de Montréal de type culturel, éducatif et religieux. La Communauté Sépharade Unifiée du Québec s’assure d’une visibilité auprès des divers paliers de gouvernement, de la classe politique, des représentations diplomatiques, des médias ainsi que du milieu associatif et culturel montréalais.[:en]Une institution pour préserver, enrichir et faire rayonner la culture sépharade Depuis sa création en 1976, la Communauté Sépharade Unifiée du Québec s’est donnée pour mission essentielle de préserver, d’enrichir, et de promouvoir la culture et l’identité sépharades. Pour ce faire, elle a développé, par le biais notamment de son Département des Services communautaires, toute une gamme de programmes socio-récréatifs qui s’adressent à toutes les générations au travers de ses deux Centres de la Petite Enfance, de son centre du Bel Age, en passant par les camps d’hiver, les camps d’été, les activités sportives multidisciplinaires destinées aux enfants et aux jeunes adultes. La CSUQ a également donné naissance en 2006 à la première résidence pour personnes âgées sépharades : la résidence Salomon. Une institution au cœur du Québec multiculturel Partie prenante d’une société multiethnique et porte ouverte sur le Québec d’aujourd’hui, la CSUQ vise à s’affirmer comme le vecteur d’une culture juive plurielle, capable de contribuer à l’enrichissement de notre métropole par la production d’activités de haut niveau dans les secteurs des Arts et des Lettres. La CSUQ compte ainsi plusieurs formations culturelles, dont un ensemble musical – «La Chorale Kinor »-, une association favorisant la promotion de la liturgie sépharade traditionnelle – L’Association des hazanim et paytanim sépharades du Canada-, et une galerie d’art – Galeria – permettant la promotion des artistes sépharades. Les Montréalais ont appris depuis des années à découvrir et à apprécier l’apport sépharade par le biais du Festival Séfarad. Ce prestigieux événement leur permet, chaque été, de se familiariser avec la richesse d’une culture à la fois traditionnelle et contemporaine qui fait désormais partie du patrimoine québécois et canadien. Un comité de Femmes juives francophones travaille également pour la reconnaissance d’une identité féminine sépharade au sein du Canada. La CSUQ: animatrice de son milieu La CSUQ communique auprès de la communauté juive francophone à travers deux publications : le magazine LVS (anciennement «La Voix Sépharade »), qui bénéficie de 5 parutions annuelles, et le Magazine MTOV, qui paraît une fois par an. En outre, la CSUQ s’assure une visibilité notoire auprès des divers paliers de gouvernement, de la classe politique, des représentations diplomatiques, des médias ainsi que du milieu associatif et culturel montréalais.[:]

Comments are closed.